Qui sommes-nous 

SATEC est une organisation communautaire du village de Kedjom-Keku (région du Nord-Ouest du Cameroun) qui fait face aux problèmes environnementaux et aux challenges de l’agriculture durable. Notre travail comprend une grande variété d’activités : la conservation et la régénération de la forêt de montagne et des sources d’eau, l’introduction à une agriculture efficace et à des activités rémunératrices alternatives, et le soutien aux écoles locales afin de sensibiliser les nouvelles générations aux problèmes écologiques. Notre but est d’empêcher la dégradation de la forêt et de trouver un modèle de coexistence entre les Hommes et la Nature. Vunan Ernest Amohlon.

Ernest est né le 6 Juillet 1969 à Kedjom-Keku (Big Babanki). Universitaire à Yaoundé, il y a étudié les Sciences Naturelles. Entre 1991 et 1995, il enseigna la Chimie et la Biologie à FONAB College. Il est l’auteur de « La chimie sans larmes ». Il fut choisi pour prendre part à la formation d’expert spécialisé dans les problèmes environnementaux des Montagnes de Bamenda (1998-2001) par l’organisation suisse Helvetas. Cette formation abordait les domaines de l’agriculture durable, la conservation et la gestion d’ONG. Depuis 2001, il travaille comme coordinateur de l’organisation SATEC qui s’engage dans la conservation de la forêt entourant le village de Kedjom-Keku. Pas moins de 200 volontaires et étudiants internationaux ont travaillé en coopération avec SATEC. Ernest a travaillé avec plusieurs ONGs telles que FAP Cameroon, ANCO Cameroon, COBEX Bambui, etc. Il est le principal protagoniste du documentaire intitulé « Man who plants trees » de Michal Galik, et ses efforts pour sauver l’environnement de son village continuent jour après jour…